Morale et éthique


Le karaté, pourquoi ? 

 

 Karaté signifie « voie de la main vide ». Le port d’armes leur étant interdit, les habitants de l’île d’Okinawa, au sud du Japon se mirent à perfectionner des techniques de défense à mains nues venues de Chine, visant à transformer leurs pieds et poings en armes redoutables. Méthode de combat adaptée par les polices du monde entier en raison de son efficacité,  le karaté est considéré comme la meilleure des « self-défenses ». Mais il s’agit avant tout d’un art martial. A travers la pratique et l’entraînement en salle (dojo) se dégage la philosophie réelle de ce sport : recherche d ‘équilibre, de plénitude et maîtrise de soi, qualités précieuses dans notre monde actuel où l’individu fragile devient rapidement vulnérable.

 

        Où même le Karaté ?

 

Pour le profane, l'image de ce sport est  négative, associée à la violence. Le cinéma et la Télévision confortent souvent cette idée; alors que cette discipline sportive est peu médiatisée. Tournois et championnats, même au niveau mondial ne figurent presque jamais au programme des médias. Dommage pour le Karaté qui gagnerait à être mieux connu, d'autant plus que l'on constate très peu d'accidents.

 

Comme tous les Arts Martiaux, le Karaté est avant tout un état d'esprit et sa pratique conduit à la concentration, l'équilibre, la maîtrise de soi. Elle forge l'étroite interdépendance du corps et de l'esprit. Excellente gymnastique souvent conseillé par le corps médical le Karaté permet aussi de conserver santé et dynamisme en développant la forme physique. Il s'adresse à toutes les tranches d'âges y compris à celles qui ont pratiqué autrefois certains sports et que l'énergie de la jeunesse abandonne. En effet, chacun s'entraîne selon son âge, ses possibilités physiques et motivations. Le Karaté peut-être un sport de combat, une self-défense, mais c'est surtout un art de vie. Certains disent "c'est l'art de se vaincre soi-même".

 

       LE KARATE : un esprit Zen dans un sport Sain   

KARA = VIDE   TE = MAIN    DO = VOIE

Le karaté-do est un art de combat à mains nues. Il consiste en des techniques offensives et défensives uti­lisant toutes les parties du corps. Le Do, voie de la connaissance nous enseigne le comportement juste envers son partenaire d'entraînement, mais aussi envers soi-même.

Le KARATE une pratique pour tous

Adaptés à toutes et à tous, le karaté et les disciplines qui l'accompagnent au sein de la fédération offrent aux pratiquants la possibilité de s'épanouir physiquement mais aussi d'adhérer à une "école de vie" chère aux arts martiaux. Les enfants y trouveront une pratique éducative et ludique qui leur permettra de canaliser leur énergie et de construire leur confiance en eux. Les sportifs peuvent s'exprimer au travers de nombreuses compétitions organisées par la F.F.Karaté. Les femmes représentent plus du quart de nos ef­fectifs : bien-être, self-défense, confiance en soi sont parmi les bienfaits d'une pratique régulière. Pour ceux qui souhaitent aborder une pratique traditionnelle des arts martiaux, ils trouveront dans les clubs de la F.F.Karaté des professeurs de haut niveau qui sauront répondrent à leurs demandes. Que vos aspirations aillent vers une pratique compétitive, traditionnelle, de loisirs ou vers une recherche plus philosophique, vous trouverez les réponses à vos attentes dans la pratique des disciplines martiales de la F.F.Karaté.

Une philosophie un art de vivre

Outre les bienfaits physiques que vous apportera la pratique du karaté, vous irez aussi vers un épanouis­sement philosophique. La spécificité des arts martiaux est de vous permette, si vous le souhaitez, d'aller au-delà de la simple activité sportive.

Un Art Martial de défense personnelle

 

      Maître Gichin FUNAKOSHI 

Maître Gichin FUNAKOSHI est considéré comme le fondateur du karaté moderne.
Né à Shuri dans la préfecture d'Okinawa en 1868, il s'initia très tôt à la pratique du karaté-do.
Il fut le premier à promouvoir cet art martial et fut choisi pour représenter le karaté-do à la première démonstration nationale d'athlétisme à Tokyo en 1922.
Bien qu'ayant dépassé la cinquantaine, cet évènement transformera sa vie. Il va s'installer à Tokyo où il développera le karaté d'abord au Japon, puis, à travers le monde entier.
Avant de s'éteindre en 1957, il forma de nombreux élèves, dont Maître Tsutomu OHSHIMA.

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre